unpasverslemieuxetre.com - Un pas vers le mieux être
RSS

Articles récents

Zoom sur le travail du réflexologue
Pourquoi faut-il exprimer ses émotions ?
La sophrologie en entreprise
C'est la rentrée !
Sophrologie et phobies

Catégories

émotions
entreprise
groupe
individuel
maternité
phobies
réflexologie
rentrée
sophrologie
fourni par

Mon blog

Pourquoi faut-il exprimer ses émotions ?

Les émotions sont à la base de nos actions et de notre rapport aux situations.
Il existe 4 émotions de base : la joie, la tristesse, la peur et la colère. Certains y ajoutent le dégoût et la surprise. Toutes les autres émotions (dites secondaires) découlent de ces émotions de base.

Si certaines personnes n'éprouvent aucune difficulté à exprimer ses émotions, pour d'autres, cela relève de l'impossible. Mais que se passe-t-il si l'émotion est refoulée, non exprimée ?
« Tout ce qui ne s'exprime pas s'imprime ».
En effet, d'après Wikipédia, une émotion est « une réaction psychologique ET physique à une situation. ». Or, comme nous le savons bien aujourd'hui, nous ne sommes pas qu'un corps ou un mental mais un tout et si l'un fait défaut, l'autre prend le relais. Par conséquent, si la partie psychologique nie l'émotionnel, le corps prend le relais avec une plus ou moins grande intensité et va venir compenser cette absence d'expression psychologique par une ou des réaction(s) corporelle(s) : le « MAL A DIT ».

Car rien n'arrive par hasard. Lorsqu'une partie du corps « lâche », c'est l'expression d'une problématique non résolue (voir « Le grand dictionnaire des malaises et des maladies » de Jacques Martel – ma bible! - ou encore « dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi ? » de Michel Odoul).
Mais à l'échelle de chacun, que représente cette problématique ? Au-delà de pointer du doigt plus ou moins précisément le problème, la véritable question est de savoir quelle est l'émotion en lien avec ce problème. Qu'est-ce que je ressens ? Est-ce que je peux agir ?
Et c'est en exprimant son/ses émotion(s) que l'action se fait.

Il est parfois difficile de sortir des grands principes et idées reçues inculquées par la société, la famille...(les hommes ne pleurent pas, la femme forte n'a besoin de rien ni personne, est une guerrière et donc n'exprime rien, blablabla...) : et si on commençait par lâcher prise et s'autoriser à ressentir pour mieux vivre ?
Apprendre à reconnaître ses émotions et à LÂCHER, est LA clé pour avancer. En travaillant l'émotion en lien avec sa problématique, en la transcendant, on accède à un tout autre état. Car finalement, ce que l'on appelle problème n'est que le lien entre une émotion et une situation. Si l'émotion n'est plus la même, le rapport à la situation évolue également et ce qui s'apparentait à un problème ne l'est peut être même plus.

Facile à dire me direz-vous ?
Comme tout travail sur soi, cela demande une véritable volonté d'action. Être guidé dans sa démarche peut grandement faciliter la tâche mais il faut surtout prendre conscience que ce guide n'est pas magicien et que sans véritable volonté et ténacité de votre part, le travail ne vaut rien.
Vous pouvez déjà, au quotidien, prendre le temps de vivre vos émotions en commençant par des choses simples : quelqu'un vous fait rire ? Riez franchement. Un film vous donne envie de pleurer ? Pleurez. Mais amplifiez, exagérez l'émotion pour vous l'approprier et ainsi mieux la reconnaître et la vivre la fois suivante. Prenez régulièrement des temps d'arrêt en vous posant cette question simple : « là maintenant, comment je me sens ? »

Un certain nombre de techniques existe aujourd'hui en termes d'accompagnement dont l'EFT, probablement la plus connue.
En ce qui me concerne, je travaille avec la méthode PEAT : cette méthode vous est expliquée plus en détail sur le site mais l'objectif de celle-ci est de vous aider à exprimer, dans l'exagération, l'émotion en lien avec votre problématique afin de la libérer et de permettre à la situation de ne plus être bloquante. La méthode PEAT travaille sur le principe des polarités (bien/mal, heureux/malheureux, etc...) : chaque pan est nécessaire, le positif comme le négatif car c'est ce qui crée l'équilibre. Nous recherchons, au travers de ces polarités à vivre avec celles-ci sans entrer dans les extrêmes et accepter toutes situations sans dramatiser ni s'en rendre « malade ».
N'hésitez pas à me contacter pour plus d'informations.


Mais surtout n'oubliez pas que « quand ce n'est pas le cœur qui pleure, c'est le corps » : je vous encourage donc dès maintenant à LÂCHEZ et à vous autoriser à vivre vos émotions ! Ce sera pour vous un véritable pas vers le mieux être !

1 commentaire pour Pourquoi faut-il exprimer ses émotions ?:

Commentaires RSS
Biddle on jeudi 17 mai 2018 19:03
Hi, afteг reading this awesome pіece of writing i аm too glad to share my knoᴡ-how here with mates.
Répondre au commentaire

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint